logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/09/2011

À poil !

00couverture.jpgPar Cécile Casciano

 

Tout se perd, rien ne se crée, tout se dégrade. C'est en substance le message du Collectif contre le dépouillement de l'école. Cette formule figure, parmi d'autres, dans le calendrier réalisé par ces "indignés" de l'Education nationale.


Il y a des profs tout nus aussi. Pour faire d'une pierre deux coups : illustrer "le sentiment de dénuement" des professeurs et créer le buzz. Ca a marché.

06fevrier.jpg

 

04decembre.jpg08avril.jpg

Mais il ne faudrait pas que la forme éclipse le fond. Les "dépouillés" de l'Education nationale dénoncent le manque de moyens financiers et humains, les faiblesses de la formation des jeunes profs, la disparition des langues mortes... Surtout, constatent-ils, l'école "est amputée progressivement de son sens, expurgée de la visée humaniste qui, depuis les Grecs, lui donne son nom d'école".

 

Messages qu'ils pourront faire passer lors de la grève prévue le 27 septembre. Pour une fois, les syndicats de l'enseignement privé ont eux aussi appelé à manifester, ce qui signifie, potentiellement : plus de profs, plus de voix, un impact plus fort. Espérons donc qu'il n'auront plus à se mettre à poil pour se faire entendre...

 

Si vous souhaitez regarder toutes les photos ou signer le manifeste : c'est ici.

Commentaires

Le dénuement le plus total ... des enfants.

Quand on parle de postes, de retraites, de carrières, de financements, il faut d'abord penser aux enfants.

Et en tant qu'enseignant, nous ne pouvons faire que ce que nous pouvons, pas ce que nous voulons, mais ce qu'on nous autorise à faire ...
Dans les inspections, les critères de jugement ne sont plus le relationnel avec les élèves, les savoirs et la maîtrise de sa classe, non, ce sont les chiffres, les tableaux de calculs de progrès des élèves, les fiches de préparation, la gestion de l'administratif. Autant vous dire que les Inspecteurs de l'Education Nationale en viennent parfois à faire une inspection sans regarder une classe fonctionner, simplement en lisant des comptes rendus, des tableaux et en feuilletant des classeurs de préparation.
Est-ce seulement comme ça qu'on distingue un bon enseignant ? A la quantité de papier qu'il peut fournir ? Cela permet-il d'apprécier la qualité de son enseignement ?

Sachez que je ne connais aucun enseignant qui ne se sent pas investi d'une mission, voire de la mission la plus importante en ce monde. Je connais par contre beaucoup d'enseignants soumis au doute, assaillis par les incertitudes ; pas par rapport à leurs heures, ou leur avenir, ou leurs salaires (ce qu'on essaie de vous faire croire parfois), mais au sujet de l'avenir des enfants qu'ils ont dans leurs classes, aux moyens de les faire progresser tous, aux valeurs qu'ils veulent transmettre.

Nous avons tous en nous la volonté de changer le monde, même un petit peu, même à notre infime échelle, c'est l'échec de cette tâche qui nous ronge et nous submerge ...

Écrit par : Ophélie | 16/09/2011

Restez couverts, l'hiver arrive.

Écrit par : Clauzon | 20/09/2011

Est-ce le rôle des inspecteurs de travailler avec les enseignants sur le "comment" améliorer la pédagogie ? il me semble que dans le public les profs sont bien seuls !
Dans le privé (sous contrat d'Etat) le responsable des études joue un vrai rôle d'encadrement et même si cela reste difficile à mettre en oeuvre il y a un vrai projet collectif éducatif.

Écrit par : fs12 | 09/10/2011

Nouvelle valeur qu'on donne aux enfants, on proteste, on se met nu, toutes les catégories s'y mettent. Je pense qu'il y a d'autres moyens de dialoguer et de résoudre les problèmes.

Écrit par : huguette | 26/01/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique